Ni Homme ni Femme

En Réponse au commentaire de Spiritualité et Mystique

Maximilián Pirner 1854-1924

 

Celui qui cherche, trouve.
C’est une nécessité inévitable.
Celui qui observe, voit.
Pourquoi serait-il donc à observer ?
L’observation relève de l’attention, et donc de L’état de Présence.
Observer, scruter, interroger, tout cela procède de L’Esprit.
Quelque Chose nous le dit.
Quelque Chose nous fait nous arrêter.
Une Tension qui dévoile une Intention.
Celui qui laisse l’instant le ravir à lui-même, expérimente cette Beauté qui le redonne à Sa Réalité propre.
Au début, nous sommes à accueillir, puis L’Interprète nous donne à nous orienter.
Lors, nous ne sommes ni homme, ni femme.
Un Esprit, une Lumière ?
Ce qui relève uniquement du monde sensible, se donne un lexique qui lui correspond.
Des appellations identitaires, des conformités sociales, des limitations existentielles, des interprétations très réduites.
L’on nous voudrait figé, incapable de se différencier, de n’être plus qu’un alignement statique de vie.
Une chair électrique ! Consommée et consommable !
L’Esprit, L’Origine se cognent à cette exiguïté.
L’on est à percevoir les souffrances de l’âme qui ne supporte plus ces carcans.
Il ne s’agit nullement d’une simple volonté pour affirmer une liberté exclusivement linéaire.
La Flèche horizontale est dangereuse, car elle fuit vers son néant, puisque celui-ci est un enfermement, une dérivation constante, sa seule finalité.
Voilà pourquoi, le néant est l’échec d’un processus de vie.
L’homme ne sait plus tisser.
Trame et Verticale !
Voyage et Ascension !
Il ne sait plus frapper à la Porte de La Verticale de son Être.
Il ne sait plus qui il est.
Même les religions qui se cantonnent à l’aspect dogmatique, figées, ne peuvent plus réanimer ces perceptions et font même obstruction à Cela.
Même le monde spirituel d’aujourd’hui se fige et ne fait que reproduire les dérives de l’exotérisme.
Il devient l’académie des bien-pensants, et rien de plus !
Il est à rendre passif tous les postulants et les encercle de fausses peurs !
Or Dieu est Vivant !
Dieu Éternel, Revificateur, est Là.
Il est au dessus des limitations humaines et vient rappeler sans cesse à l’homme Son Devenir.
Il lui en donne les moyens.
Il est Lui qui ne limite jamais L’Intériorité de L’Appel !
Il est Celui qui déploie en Temps Réel Le Sauvetage.
Il est L’Initiateur !
Ni Homme, ni femme !
Ni Engendré ni engendrant !
Il est Le Verbe !
Il nous crée en Son Verbe Incréé et nous fait éclore en Ses Toutes Possibilités.
Or, c’est là que réside Le Secret.

Béatrice est Lumière depuis L’Origine et Celui qui va vers La Lumière, voit La Lumière venir vers Lui !

Or Dieu est plus Savant !

La femme est placée en Sa Responsabilité, Légataire, au même titre que L’Homme, face à son Pacte Primordial. En Elle, les polarités qui se doivent se réunir. En Elle, la constance d’une marche qui procède d’une Intention. En Elle, l’apprentissage qui lui donne à purifier son mental et qui lui ouvre les portes de L’Initiation.

Pourtant… Pourtant, nul mérite, pure faveur et exponentielle Reconnaissance !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s